Comment calculer son salaire à partir du chiffre d’affaire ?

150
Partager :

Si vous avez récemment été sur votre compte ou si vous êtes immergé dans vos prévisions, vous découvrirez peut-être de nouveaux termes.

Comptables, ces créatures étranges, aiment utiliser des mots étranges : chiffre d’affaires, provisions pour charges, taux de marge, dépréciation…

A découvrir également : Comment gérer ses stocks avec un bâtiment éphémère sur mesure ?

Mais par-dessus tout cela, la notion la plus importante lorsque vous devenez un entrepreneur est de distinguer entre le chiffre d’affaires et le résultat (parfois appelée marge d’extension). Quel indicateur est basé sur le moment où on doit se permettre ?

Rotation ?

Votre chiffre d’affaires correspond au total de toutes les ventes réalisées sur une période donnée. Par ailleurs, au passage, nous mettons toujours « business » au pluriel : j’ose espérer pour vous que vous ferez plus d’une affaire !

A voir aussi : Quel est le salaire d'un apprenti en bac pro ?

Autre particularité : si vous êtes soumis à la TVA, vous calculez toujours le chiffre d’affaires sans impôts. Donc, sans TVA, pour savoir exactement quel montant vous serez imposé.

Imaginez, vous êtes un revendeur de matériel de papeterie et vous avez vendu au cours du mois d’août 20 cahiers à 15 euros et 50 lots de stylo à 4 euros.

Si vous êtes un entrepreneur indépendant, vous ne facturez pas la TVA. Votre chiffre d’affaires sera donc de : 300 200 = 500€.

Et le résultat alors ?

Quelle que soit votre activité, pour réaliser des ventes, vous avez diverses charges à payer : vos matières premières, hébergement d’un site web, location… Sans oublier bien sûr vos impôts et impôts de sécurité sociale !

Le résultat de votre activité est la différence entre votre chiffre d’affaires et les dépenses payées.

Chiffre d’affaires — Dépenses = Résultat

C’est ce résultat qui est des indicateurs de la rentabilité de votre entreprise et qui vous permettra de payer vous-même !

On dit qu’il s’agit d’un bénéfice lorsque le chiffre d’affaires est plus élevé que les dépenses (c’est mieux). Nous parlons de pertes lorsque les dépenses sont plus élevées que le chiffre d’affaires (c’est moins bon).

Dans notre exemple de papeterie, si les cahiers sont achetés 7 euros et stylos packs 2 euros, on pourrait dire que le résultat est :

Prix d’achat des 20 cahiers : 140 euros Stylos prix d’achat 100 euros ou 240 euros coût d’achat

Chiffre d’affaires — coût d’achat = 260 euros.

Super ! sauf que… nous ne pouvons pas simplement tenir compte du prix d’achat des marchandises, les impôts sociaux et fiscaux doivent également être inclus au minimum.

Si vous êtes une voiture ou micro-entrepreneur, vous paiera les frais en fonction de votre chiffre d’affaires. Pour une activité d’achat-revente, le taux d’imposition est de 12,8 % d’impôts sur la sécurité sociale 1 % d’impôt sur le revenu.

Sur votre chiffre d’affaires de 500 euros, vous donnerez donc 69 euros à la RSI.

Votre résultat après impôts sera donc de 500 — 240 — 69 euros = 191 euros. C’est ce que tu as gagné.

Il est donc important de savoir ce que vous gagnez réellement avec votre entreprise pour distinguer clairement le chiffre d’affaires du résultat ! 500 euros et 191 euros n’est pas la même chose du tout 😉

Partager :