Comment créer ma société ?

230
Partager :

L’ entrepreneuriat vous attire ? Votre projet sera couronné de succès, et tout ce que vous devez faire est de démarrer votre entreprise ? Créer votre entreprise en ligne peut sembler complexe. Heureusement, Vision juridique explique les différentes formalités requises pour ce processus. Suivez le guide !

Résumé :

I/ Créez votre entreprise en ligne : choisissez le bon formulaire II/ Création de mon entreprise en ligne : Que dois-je suivre ?

A lire également : Lancer sa start-up : le guide pas à pas

I/ Créez votre entreprise en ligne : choisissez le bon formulaire

A) Créer votre entreprise en ligne : seul ou avec d’autres ?

Il s’agit d’un problème important lorsque vous configurez votre entreprise. Vous devez savoir si vous voulez des partenaires avant d’aller plus loin. En fait, cela affectera votre choix de la forme sociale nécessaire pour démarrer votre entreprise.

DansEn effet, certains types d’entreprises exigent un paiement minimum, tandis que d’autres n’acceptent qu’un seul partenaire. Par conséquent, il est nécessaire de distinguer deux situations :

A lire aussi : Conseils pour assurer la bonne gestion de son entreprise

  • Vous voulez être le seul partenaire : dans ce cas, vous devez choisir entre créer un SASU ou un EURL.
  • Vous souhaitez avoir d’autres partenaires : dans ces cas, vous pouvez choisir entre différentes formes telles que SAS, SARL, SCI…

Dans certains cas, votre partenaire peut être une autre entreprise. Donc, si vous voulez créer une SCI et garder le contrôle de celle-ci. Vous pouvez alors créer une autre entreprise afin qu’elle puisse travailler avec vous plus tard. En fait, dans cette situation, SCI aura deux partenaires distincts.

Cependant, ce type d’assemblage n’est pas autorisé dans toutes les situations, certaines structures n’acceptent que des personnes physiques dans la propriété de leurs actionnaires. Dans cesHypothèses, il n’est pas possible de créer une autre entité pour la contacter.

B) Créer une entreprise en ligne : pour quel type d’activité ?

Avant de créer une entreprise, il est important d’avoir une idée de l’activité qu’elle poursuivra. En fait, certaines formes de société sont particulièrement adaptées à certains types d’activités. Si vous souhaitez acheter une propriété, vous devez ouvrir un SCI.

Ces informations sont également nécessaires pour connaître lebut social de votre entreprise . Il définit le type d’activité que ce dernier effectuera et décrit son domaine d’activité. Ce choix peut donc avoir des conséquences importantes. En fait, il déterminera le code de l’OEB de la société, limitera la portée de ses dirigeants… connaître cette information avant d’écrire les statuts de votre société.

C) CréerVotre entreprise en ligne : capital fixe ou variable ?

Le capital social correspond aux contributions en espèces et en nature des différents partenaires. Ce capital peut varier dans la plupart des entreprises. À cet égard, il est nécessaire de se poser la question de la structure du capital de votre projet.

A cet effet, les entreprises à capital variable, malgré leurs inconvénients, ont de nombreux avantages. Tout d’abord, il est facile d’introduire cette variabilité du capital dans les statuts de votre entreprise. Tout ce que vous devez faire est de spécifier le sol et le plafond, qu’il ne dépassera pas.

Le capital variable, entre autres, permet d’économiser et donne plus de liberté aux partenaires d’une entreprise. En fait, si l’un d’eux veut quitter l’entrepriseil a juste besoin de faire une réduction de capital et récupérer dans ses contributions. À cet égard, il n’est pas nécessaire d’apporter les modifications nécessaires au Statutpour remplir les formalités administratives. Vous économisez les frais de greffe (en moyenne 195€) ainsi que le prix d’une annonce légale (environ 150€).

D) Création d’une entreprise en ligne : l’importance du système fiscal

Si un particulier crée une entreprise en ligne, la question de la réglementation fiscale doit être soulevée. Deux régimes fiscaux différents sont en concurrence :

  • Impôt sur le revenu (IR)
  • Fiscalité des sociétés (IS)

La forme sociale choisie varie l’imposition à laquelle l’entreprise est soumise. Les entreprises sont automatiquement soumises à l’un de ces règlements. Ainsi, l’EURL, dont les partenaires personne non naturelle, CNS et entreprises civiles sont soumis à l’impôt sur le revenu. Inversement, l’EURL, dont le partenaire est une personne morale, est assujetti à l’impôt sur les sociétés sur SARL, SAS, SASU, SA et SCA.

Cependant, dans un certain nombre de cas, une option vous sera proposée. Dans cesLes situations vous permettent de choisir le type d’imposition auquel votre structure sera soumise . Par exemple, il est possible d’opter pour l’imposition des sociétés dans le contexte de la société civile. Inversement, la famille LLC peut opter pour une période illimitée de temps pour l’impôt sur le revenu, comparativement à 5 ans pour d’autres formes de protection sociale.

À cet égard, il est nécessaire de connaître les règles spécifiques pour le régime DI ou RI.

E) Création d’une société en ligne : l’impact de l’élection du plan pour les dirigeants

Il est également important de se demander quel régime sera appliqué au futur dirigeant de son entreprise. Le choix de la structure de l’entreprise aura un impact énorme, surtout si l’un des partenaires devient son futur gestionnaire.

Dans ce contexte, le gestionnaire peut avoir droit au statut de travailleur indépendant ou de travailleur indépendant.gestionnaire qui est traité comme un employé.

Le premier schéma concerne trois hypothèses :

  • les gestionnaires majoritaires de la SARL ;
  • les partenaires gérants d’EURL ;
  • Directeur associé de SNC.

Dans les cas autres que ceux énumérés, le statut de l’employé assimilé s’applique. Il est donc nécessaire de connaître les différences entre les deux systèmes pour prendre une décision.

II/ Création de mon entreprise en ligne : Que dois-je suivre ?

Il est important de bien connaître le processus lorsque vous créez votre entreprise en ligne. Plusieurs étapes doivent être suivies pour ouvrir votre entreprise dans les plus brefs délais.

A) Création d’une société en ligne : Préparation des statuts

Avant d’effectuer des procédures administratives, il est nécessaire d’établir les statuts de votre entreprise. C’est une série de textes queréglementer les relations sociales et les règles. Par conséquent, une attention particulière devrait être accordée à l’élaboration.

fait, les articles détermineront un certain nombre d’éléments propres à votre entreprise En . En particulier, vous devez inclure le capital social de la future structure, ainsi que la répartition des actions ou des actions entre les différents membres de la structure.

Une attention particulière devrait être accordée lors de la rédaction. En fait, ils doivent se conformer à certaines exigences légales. Toutefois, ces règles sont spécifiques à chaque type d’entreprise . Donc, si vous voulez créer un SCI, vous devez mentionner au moins deux partenaires dans les statuts de la future entité. Dans ce cas, il ne peut pas être créé.

Notre offre de support :

Il peut être difficile de connaître toutes les règles concernant la structure que vous créezont décidé. Afin de répondre à ce besoin, Legalvision propose de générer les statuts de votre future entreprise dans le cadre de sa création.

Dans le cadre de nos services, cette étape est simplifiée. En fait, la procédure est complètement dématérialisée. Remplissez simplement un formulaire désigné. Cela nous permet d’ ajuster les statuts en fonction de votre fichier. Par la suite, un avocat formaliste communiquera avec vous pour vous demander des documents spécifiques nécessaires à la création de votre entreprise.

En outre, il est possible qu’il vous envoie un projet de statut. Une fois qu’il vous est envoyé, il doit être mis à la disposition de votre banque en tant que projet afin que celle-ci puisse accepterd’ouvrir un compte au nom de votre future société. Cela vous permet de créer undépôt de fonds pour faire une obligation décisive pour la poursuite de la procédure.

Ce processus peut être extrêmement rapide. En effet, lorsque le formulaire a été rempli et que les documents soumis, les formalistes légaux peuvent compléter votre formalité dans les 48 heures ! La société dans la fondation doit être enregistrée maintenant !

B) Créez votre entreprise en ligne : écrivez l’avis juridique

Avant de pouvoir soumettre votre dossier au greffe du Tribunal de commerce, vous devez procéder à la rédaction et à la publication.un avis juridique sur la création de votre entreprise. Le but de cette obligation est d’assurer l’information de tiers.

À cette fin, il doit contenir des informations spécifiques sur votre entreprise. En particulier, il convient de noter ce qui suit :

  • le nom de la société choisie ;
  • la forme de lala société ;
  • le montant du capital social ;
  • l’ adresse du siège social ;
  • l’ objet social ;
  • la durée de l’engagement ;
  • l’ identité du gestionnaire ;
  • le greffe du tribunal de commerce ou de la société.

Cette annonce doit être faite par l’un des 600 journaux autorisés à publier. Ils suivent un formalisme strict et sont assez chers. Il faut donc en moyenne 150€ pour le réaliser.

À cette fin, la loi PACTE, qui est encore en cours de vote au moment de l’élaboration de ces lignes, vise à réduire les coûts de cette procédure en s’ouvrant à de nouveaux intermédiaires.

Cette formalité peut également être effectuée en ligne par l’équipe Legalvision. Dans ce contexte, nos avocats sont responsables de contacter l’une des revues publicitaires légitimes du Partenaire et de promouvoirsans que vous ayez à intervenir.

C) Création d’une entreprise en ligne : Inscription auprès du RCS

C’ est l’une des dernières étapes pour créer votre projet. Toutefois, elle demeure d’une importance primordiale. En fait, c’est l’enregistrement de votre entreprise qui lui donnera son existence légale.

Il est nécessaire que toutes les formalités aient été remplies à ce stade, sinon le dossier peut être refusé par le greffe du tribunal de commerce, retardant ainsi la création de votre entreprise.

Les documents doivent être transmis au bureau d’enregistrement. Par conséquent, il est nécessaire de préparer à l’avance tous les documents relatifs à votre dossier. En particulier, il est nécessaire de joindre une preuve du siège, des copies de la date des statuts signés et certifiés , la déclaration des bénéficiaires effectifs, un formulaire M0…

Cette étape peut être compliquéesi toutes les formalités antérieures n’ont pas été dûment remplies. À cet égard, le soutien peut être particulièrement utile pour économiser du temps et de l’énergie . Dans le cadre des offres de Vision Légal, les formalités sont également effectuées au greffe du Tribunal de Commerce. Un avocat prépare les documents nécessaires à l’enregistrement et vérifie les documents qui nous sont soumis afin de les envoyer au registraire.

D) Créez votre entreprise en ligne : obtenez le Kbis

Une fois le dépôt effectué, il est nécessaire d’attendre son acceptation par le greffe du tribunal de commerce compétent.

Une fois l’enregistrement terminé, vous devrez recevoir un extrait de Kbis de votre entreprise. Ce dernier représente une véritable carte d’identité de ce dernier. Il a de nombreuses utilisations et est souvent demandé par les entreprises pour obtenir des informations sur leurs partenaires commerciaux.

Dans le cadre d’unCréer une demande via Legalvision, elle vous est envoyée électroniquement afin que vous puissiez démarrer votre entreprise dès que possible.

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!