Comment expliquer le CSE aux salariés ?

19
Partager :

Le CST n’a plus de secrets pour vous qui avez été élus au comité. Cependant, les employés de votre entreprise sont susceptibles d’apparaître comme un OVNI. Que faire si vous avez un bon outil pour les informer ?

Votre commission des affaires sociales et économiques est en train de construire, de trouver ses marques… ou va bientôt entrer dans cette phase post-électorale. C’est l’occasion de fournir les informations à fournir au personnel sur leur rôle et sur ce que le CES leur fournit : cela peut aider à leur rappeler les institutions représentatives du personnel et leur assurer la continuité des services au-delà du changement d’instance. Voici quelques conseils pour formaliser cette information.

A lire également : Qui est le gérant d'une société ?

Quels objectifs ?

Les documents, tant qu’ils sont facilement accessibles à tous les employés, peuvent être plus précis plusieurs rôles qui doivent être pris en compte lors de la création :

  • Sensibiliser le personnel à l’existence du CES , qui est également vos électeurs et doit pouvoir s’engager en participant au vote.
  • Offrir l’accès au CES et ainsi avoir la possibilité d’être représenté par des personnes qu’ils connaissent et connaissent
  • Être en mesure de bénéficier en connaissance de cause des activités sociales et culturelles du CES.

Quels outils ?

Nous recommandons la création de deux fiches d’information différentes  : l’une pour la présentation du CES et l’autre pour l’inscription et la description de la CSA proposée par le CES.

A découvrir également : Quel est le rôle d'un dirigeant d'entreprise ?

Vous envisagerez de fournir à la fois un format papier et un format PDF dématérialisé, de le distribuer d’une part et de le garder disponible d’autre part afin d’atteindre les objectifs fixés. et en fonction de votre situation, de vos habitudes de communication, etc. : affichage, site web, messages aux employés, etc.

Fiche de présentation : quel contenu ?

Pour être efficace, votre document doit être clair, complet et facile à utiliser. Les employés doivent facilement trouver l’information qu’ils recherchent. Ils les résumeront donc en grands chapitres et répondront aux questions que l’employé pourrait se poser :

1/ Comment puis-je contacter où, quand, avec qui…

Vous ferez attention à identifier l’entité de connexion (nom, logo…) et les éléments de contact :

  • le lieu et l’adresse détaillée du lieu de rencontre des représentants élus du CES,
  • Jours et heures des droits d’accès
  • Téléphone des locaux du CST (et autres téléphones au besoin)
  • Adresse e-mail

Et bien sûr, vous devez vous identifier :

  • Noms et prénoms du les membres du Bureau du CES avec leur lieu de travail,
  • Peut – être la liste complète des ministres élus,
  • Date des élections et mandat.

2/ À quoi sert le CST ?

Vous vous souviendrez des deux missions principales qui étendent celles de la CE – AEP et CSA, que vous décrirez en détail – ainsi que les responsabilités des anciens délégués de l’ancien CHSCT (Comité de la santé, de la sécurité et des conditions de travail) et expliquer ce que les membres du personnel de chacune de ces missions .

3/ Quelles sont les ressources dont dispose le CES ?

Vous expliquez en détail les deux types de ressources dont vous disposez : les heures de délégation d’un côté, les subventions patronales de l’autre, et comment elles sont calculées pour chacun des deux budgets : 0,20 % de la masse salariale des AP et des ACVM, le taux qui est inclus dans votre entreprise.

Le moyen est également comment vous pouvez utiliser Utiliser les subventions en différenciant les deux budgets  :

  • Pour les AP (exploitation) : documentation, formation, évaluation de l’expertise, conseils d’avocats, assistance comptable, création de protocoles du CST, etc.
  • Pour les OSC : Mise en œuvre d’actions et d’activités « sociales et culturelles » pour les travailleurs et leurs familles — qui peuvent être changées d’année en année — décidées conjointement par les élus.

4/ Qui peut bénéficier de l’ASC ?

Il est important de préciser les règles établies et les conditions d’accès afin qu’elles soient claires et transparentes :

  • Pour quels contrats de travail : CDI ou contrats à durée déterminée, contrats de change, stagiaires ?
  • Dans quelles conditions de service ?
  • Pour quels titulaires de droits : conjoints et enfants dépendant de l’impôt selon l’avis de cotisation fiscale ?
  • Existe-t-il une modulation du soutien du CST : Famille Kurtient, salaire, etc.
  • Quelles sont les conditions d’accès des vacanciers à l’éducation, à la maternité, à la parentalité, à la maladie, au congé de longue durée, etc.

5/ Quels types d’activités sont offerts  ?

Sans entrer dans les détails réservés au formulaire spécifique, vous indiquerez les principales catégories d’activités ou d’actions proposées aux employés en vertu de la LMMC. Par exemple, les catégories suivantes peuvent être trouvées :

  • Chèques-cadeaux pour les événements familiaux,
  • Chèques de Noël et/ou sapin de Noël, etc.
  • le soutien aux activités et/ou pratiques culturelles, sportives et récréatives,
  • soins pour les séjours pour les enfants,
  • Maisons de vacances avec la participation du CST.

Votre document est-il prêt ? Ici vous êtes dans les blocs de départ pour resserrer les liens avec vos employés un peu plus…

Partager :