Quelles sont les meilleures pratiques en entreprise en matière de Power BI

48
Partager :

Depuis quelques années, l’analyse de données est devenue un enjeu stratégique incontournable pour les entreprises. Il s’agit d’un facteur déterminant dans le processus de prise de décisions opérationnelles et stratégiques. Pour assurer une meilleure coordination de l’entreprise, il est possible d’utiliser des technologies de Business Intelligence comme la solution Power BI. Mais pour une optimisation du Power Bi, il est essentiel d’adopter les bonnes pratiques.

Instaurez des règles graphiques bien claires

L’utilisation de la Power BI offre des possibilités infinies en ce qui concerne la création de tableaux de bord. Il est donc important de suivre certaines règles pour vous assurer que l’ensemble des rapports soient clairs et pertinents pour les utilisateurs. Respecter et apprendre les meilleures pratiques Power BI permet de garantir une bonne lecture des données ainsi qu’une navigation fluide. Vous devez pouvoir :

A lire également : Quand peut-on licencier un salarié en arrêt maladie ?

  • garder la finalité en tête ;
  • insérer des images parlantes ;
  • rester simple ;
  • optimiser la visibilité des blocs ;
  • présenter les données au bon format.

En effet, vous devez être conscient que le niveau de détail et de complexité d’un rapport ne sera pas le même selon le support d’affichage. De même, les données ne suffisent pas toujours pour faire passer un message, par contre une image ou une icône bien placée peut véhiculer le bon message. Il faut aussi apprendre à rester simple et ne faire apparaître que les informations clés dans un tableau de bord. Plus un rapport est long, plus il faut scroller pour accéder à l’information et plus celle-ci perd en impact.

Maintenez le niveau de sécurité de vos données

Pour une entreprise, la protection des données est un enjeu majeur et Power BI révèle parfaitement le potentiel de vos données à condition qu’elles soient partagées et exploitées en toute sécurité. Pour cela, il est important d’utiliser des labels de protection Microsoft qui permettront de marquer « sensibles » vos flux de données, rapports, tableaux de bord sans impacter la collaboration. De ce fait, quand bien même il y a une exportation des données hors de Power Bi, le marquage persiste pour garantir la protection. De même, vous devez prendre le temps de contrôler les données sensibles avec les bons logiciels. Les responsables de la sécurité informatique devront également être en mesure de relever le moindre comportement suspect.

A lire aussi : Quels sont les avantages de la signature électronique pour les entreprises ?

Il est aussi important de tout mettre en œuvre pour limiter l’accès aux tableaux de bord. Chaque équipe ne devra accéder qu’aux rapports Power BI pertinent pour elle. Microsoft spécifie d’ailleurs que les filtres empêchent l’accès aux données au niveau des lignes et selon les rôles attribués aux utilisateurs. Il s’agira donc d’une solution assez pratique pour que les départements n’accèdent qu’aux données qui les concernent. De plus, il faudra instaurer une gouvernance forte en veillant à ce que toutes les équipes et même les nouveaux arrivants soient au courant des mesures de sécurité.

Pour conclure, avec Power BI, Microsoft s’impose dans les outils de data visualisation. Sa solution complète s’adresse à la fois aux particuliers, aux petites, moyennes et grandes structures.

Partager :