Préparer le concours de Surveillant Pénitentiaire : les étapes clés

897
Partager :

Vous avez certainement envie de préparer le concours de surveillance pénitentiaire. Il va vous falloir traverser plusieurs étapes avant d’y arriver. Quelles sont les étapes clés pour passer un concours de surveillance pénitentiaire ? Trouvez les détails dans notre article.

La formation au concours

Pour devenir surveillant pénitentiaire, il est important de suivre une formation dans le domaine. C’est une étape primordiale dans votre parcours. Vous avez la possibilité de suivre une formation en ligne pour préparer au mieux ce concours. Au cas où vous auriez du temps libre, vous pourrez le faire en présentiel.

A découvrir également : Gestion des réclamations client via l'automatisation : ce que vous avez à y gagner

La formation au concours de Surveillance pénitentiaire est conçue pour vous donner toutes les connaissances nécessaires pour réussir les épreuves orales et écrites du concours proprement dit. Pour cela, elle utilise une variété de supports pédagogiques afin de faciliter l’assimilation des notions. La durée moyenne de la formation au concours est de 6 mois. Toutefois, elle peut être réduite ou allongée jusqu’à 24 mois selon votre convenance et votre emploi du temps.

Par ailleurs, la formation en ligne utilise les dernières techniques pour l’enseignement à distance. Ce qui vous permet d’assimiler la théorie et la pratique nécessaire pour intégrer la fonction publique carcérale.

A voir aussi : Quels sont les avantages salariaux pour un livreur Uber Eats?

Le concours proprement dit

Le concours de surveillant pénitentiaire se déroule en deux phases : l’épreuve d’admissibilité et l’épreuve d’admission. En ce qui concerne l’épreuve d’admissibilité, les candidats doivent passer un QCM portant sur l’histoire de la France et de l’Europe, la Vᵉ République, la géographie et l’actualité. Après cela, ils sont censés également répondre à une série de questions de raisonnement logique et rédiger un compte-rendu d’incident.

L’épreuve d’admission est consacrée à une épreuve orale au choix. Elle porte généralement sur l’entretien de la personnalité ou sur la reconnaissance de l’expérience professionnelle. Et en second lieu à une épreuve physique. Celle-ci est composée d’une course de vitesse et d’un lancer de poids, avec des distances différentes pour les hommes et les femmes. La durée minimum de l’épreuve orale est de 20 minutes et son coefficient est élevé à 5. Celui des épreuves physiques est de 2.

La formation à L’ENAP

Lorsque vous êtes admis au concours de surveillant pénitentiaire, vous intégrerez l’École Nationale de l’Administration Pénitentiaire ou ENAP. Dans cette école, vous êtes censé recevoir une formation de 8 mois. Période au cours de laquelle vous bénéficierez d’une rémunération et d’une prime de stage pour couvrir vos frais de formation et de subsistance.

L’objectif de cette formation est de vous donner le reste des compétences et les connaissances nécessaires pour exercer votre métier de manière efficace et responsable. Ceci en respectant les normes et les valeurs de l’administration pénitentiaire.

La Nomination en qualité de surveillant stagiaire

Après votre formation à l’ENAP, vous serez affecté dans un établissement pénitentiaire en tant que stagiaire. La durée de votre Stage sera d’un an et ce sera pour une période probatoire. Après votre nomination en tant que surveillant pénitentiaire, vous vous engagez à travailler pour l’État pendant une durée minimale de 3 ans à partir de votre titularisation officielle. Avec le temps, vous bénéficierez d’une progression de carrière. Le système de grade et de salaire étant en constante évolution.

Notez que vous pouvez obtenir des postes spécialisés tels que le moniteur de sport, chargé de l’application informatique, membre d’une équipe d’intervention et de sécurité (ERIS) ou formateur. En passant des concours internes au fil des années, vous avez également la possibilité d’élever vos grades.

Partager :