Les différents facteurs influençant le salaire d’un chirurgien dentiste

51
Partager :
salaire d'un chirurgien dentiste

Envie de connaître les facteurs influençant le salaire d’un chirurgien-dentiste ? Vous devez savoir que ces éléments sont légion. Ce sont eux qui déterminent la marge salariale constatée partout en France.

Leur connaissance prévient de multiples risques surtout quand vous êtes un aspirant dentiste. Cela vous permettra de bien vous préparer avant de commencer le travail. Dans ce qui suit, vous aurez une idée claire sur chacun de ces éléments.

A voir aussi : Quelle formation professionnelle pour devenir artisan ?

La situation géographique

Le premier des facteurs influençant le salaire d’un chirurgien-dentiste est bel et bien la situation géographique. Cet élément est primordial et c’est à cause de lui que vous remarquerez une inégalité entre les salaires. Dans les campagnes, un chirurgien-dentiste gagnerait moins qu’un spécialiste qui travaille en ville. Même pour ce dernier cas, le problème se pose.

Certaines cités sont cotées plus que d’autres. Les villes comme Brest, Nice, Lyon, Reims, Chartres ou Rosny-sous-Bois sont plus attractives sur le plan salarial que les autres excepté Paris. Cela s’explique par la forte démographie qui caractérise ces cités.

A lire également : Qu’est-ce qu’une note de frais ?

Plus la densité humaine est forte, plus le chirurgien-dentiste a de travail. Cette donnée est valable pour tout chirurgien-dentiste (libéral ou salarié). En dehors du lieu, notez que les charges sociales peuvent influencer les appointements de ce type de spécialiste. Outre les charges, vous verrez également les équipements de travail qui ont leur mot à dire.

Le régime est aussi l’un des facteurs

L’autre élément faisant partie des facteurs influençant le salaire d’un chirurgien-dentiste est le régime dans lequel travaille le chirurgien-dentiste. En France, vous pouvez compter des spécialistes dentaires travaillant en tant que salarié. D’autres prestent dans un régime libéral. Les derniers chirurgiens-dentistes ne sont rien d’autre que des étudiants.

Lorsque le chirurgien-dentiste fonctionne dans le régime libéral, son salaire peut aller jusqu’à 7700 € par mois. En effet, ce spécialiste offre ses services dans son propre compte. Parfois, vous le verrez recruter des salariés qui l’aident dans la tâche. En dehors du régime libéral, vous verrez des chirurgiens-dentistes qui travaillent en tant que salarié.

Ces derniers sont payés par un organisme ou par l’État. Généralement, leurs appointements moyens touchent le plafond de 2800 €. Ce salaire est évolutif compte tenu du nombre d’années d’expérience. En évoluant dans la carrière, la rémunération peut avoisiner 3500 €. Pour les étudiants chirurgiens-dentistes, les émoluments évoluent selon les années d’étude.

La clientèle

salaire d'un chirurgien dentiste

La clientèle s’inscrit également dans le champ des facteurs influençant le salaire d’un chirurgien-dentiste. C’est seulement les spécialistes libéraux qui sentiront les effets de cet élément. En effet, lorsque vous êtes propriétaire d’un cabinet dentaire, c’est le nombre de clients qui détermine vos appointements.

Quand vous comptez plus de clients, c’est évident que votre chiffre d’affaires prend une allure ascendante. Lorsqu’il y en a moins, le résultat sera également en tendance baissière. C’est pourquoi vous êtes tenu de tout mettre en place pour gagner plus de clients afin de booster vos revenus.

Quant à un chirurgien-dentiste travaillant au sein d’un hôpital public ou privé, le problème ne se pose pas trop. En raison du contrat qui protège ce dernier, son salaire reste inchangé s’il y a un déficit clientèle. À temps ou à contretemps, il perçoit ses appointements. Un souci peut se présenter dans ce cas. Si la situation perdure, l’organisme pourra penser à une rupture de contrat.

Le nombre du jour

Le nombre de jours fait également partie des facteurs influençant le salaire d’un chirurgien-dentiste. Quel que soit le régime, notez que cet élément a un impact sur ce que peut gagner un spécialiste dentaire. En effet, vous pouvez travailler en plein temps comme en mode partiel. Lorsque vous êtes libéral, c’est selon le nombre de jours où vous ouvrez vos locaux que des entrées pourraient être faites.

Autrement dit, vous ne gagnerez rien quand vous ne prestez pas. Cela est normal puisque c’est vous-même qui détenez votre cabinet. Par contre, quand vous êtes un salarié dans un organisme, notez que cet élément est déjà pris en compte dans votre contrat de travail.

Vous n’aurez point besoin de calculer de façon journalière ce que vous aurez à gagner. Votre employeur a déjà tout évalué avant de produire l’acte de travail. Au moment où le chirurgien-dentiste ne gagnera rien pendant les moments infructueux, le dentiste salarié perçoit simplement son salaire.

Partager :