Mieux comprendre le statut de travailleur indépendant

61
Partager :
Vous vous êtes décidé à devenir travailleur indépendant. Peu importe les raisons qui sous-tendent votre choix, il est tout de même important que vous maitrisiez parfaitement toutes les implications liées à ce statut. Heureusement que vous êtes au bon endroit ! Cet article vous dit tout sur le statut de travailleur indépendant.

Qu’est-ce que c’est qu’un travailleur indépendant ?

Depuis plusieurs années, le statut de travailleur indépendant attire de plus en plus. Mais, que comprendre par travailleur indépendant ?

Lire également : Baisses de charges pour les entreprises

Le travailleur indépendant ou freelance comme l’appellation l’indique si bien, est un travailleur qui accomplit son activité professionnelle en toute autonomie et à son compte. Il travaille en toute liberté et n’est soumis à aucun lien de subordination vis-à-vis d’un supérieur hiérarchique ou d’une quelconque entité. Ni de CDI ni de CDD : vous êtes votre propre chef.

Quels sont les avantages liés au statut de travailleur indépendant ?

travailleur indépendant
Si le statut de travailleur indépendant séduit plus d’un, c’est bien parce qu’il présente des avantages non négligeables.

A voir aussi : Pourquoi migrer ou créer son site e-commerce sur shopify ?

Travailler en tant qu’indépendant, c’est avant tout jouir d’une grande liberté. En effet, le freelance a la latitude de choisir ou de fixer librement ses horaires de travail ainsi que son environnement de travail. N’étant sous les ordres de personne, si ce n’est vous-même, c’est vous qui décidez de votre lieu de travail, quand vous travaillez et du moment où vous arrêtez le travail. Ces possibilités vous permettent par ailleurs d’allier plus aisément vie professionnelle et vie personnelle.

Le deuxième avantage du statut de travailleur indépendant, c’est celui du choix de la clientèle. Même à ce niveau, c’est vous qui êtes le capitaine du bateau. Vous n’avez pas à effectuer une mission si elle ne vous plaît pas. Vous la déclinez simplement, car l’objectif, c’est aussi de prendre du plaisir dans votre travail.

Autre avantage : la tarification des missions que vous recevez. C’est vous qui fixez le prix de vos prestations.

Qu’en est-il des inconvénients du statut de travailleur en freelance ?

travailleur indépendant
Le statut de travailleur indépendant a aussi son lot de désagréments (ce sont d’ailleurs ceux-ci qui font que malgré leur envie d’être indépendant, bien de travailleurs préfèrent se contenter de leur statut de salarié) :

  • Lorsque vous travaillez en tant qu’indépendant, vous pouvez être confronté à l’incertitude des revenus. Pourquoi ? En effet, votre rémunération dépend des missions effectuées et de vos performances. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles vous devez être dans une dynamique de démarchage continu et de prospection commerciale régulière.
  • Le risque d’impayés de la part de certains clients n’est pas non plus à exclure ;
  • Le statut de freelance peut également engendrer l’isolement (chez certains travailleurs), puisque vous travaillez généralement seul et n’êtes plus entouré de collègues ; 
  • Votre sécurité sociale est aussi impactée, car la couverture sociale dont vous bénéficiez est moins étendue que celle d’un salarié.

Pour pallier ces écueils, il est judicieux de se faire entourer de spécialistes. Le site https://www.l-expert-comptable.com/ vous renseigne davantage sur la question.

Statut de travailleur indépendant : comment le rendre officiel ?

Plus qu’un travail indépendant, le statut de freelance consiste à créer une entreprise. Il vous faut donc être en règle vis-à-vis de l’administration afin de rendre votre statut officiel.

Rendre votre statut officiel implique que votre entreprise soit immatriculée auprès du Centre de Formalisation des Entreprises (CFE). Toutefois, cette immatriculation est liée à la nature de l’activité pratiquée ou des prestations fournies, ainsi que du statut juridique et du régime fiscal adopté.

Notre conseil pour réussir en tant que travailleur indépendant : vous devez rester motivé, déterminé et surtout discipliné !

Voilà, vous en savez désormais plus sur le statut de travailleur indépendant. À vous de prendre les devants !

Partager :