Quel est le coût de l’assurance professionnelle ?

70
Partager :
assurance professionnelle

Pour exercer une activité professionnelle, tout spécialiste est soumis à un certain nombre de contraintes. Ce sont des obligations qui vont lui permettre d’offrir aisément ses services à un public cible. Parmi ces conditions, figure le devoir de souscrire une assurance Pro. Toutefois, avant de faire ce pas, il est important d’avoir une idée sur le coût de cette couverture professionnelle. C’est d’ailleurs ce que ce guide vous propose de découvrir.

Coût de l’assurance professionnelle : une idée du tarif de cette couverture

En France comme dans d’autres pays du monde, souscrire une assurance professionnelle est une obligation à laquelle plusieurs entreprises et entrepreneurs doivent se conformer. Pour profiter des garanties offertes par ce type de couverture, ces acteurs du monde de l’entreprise doivent forcément payer une prime d’assurance.

Lire également : Comment créer ma société ?

Comme vous pouvez vous y attendre, la valeur de celle-ci va dépendre de la formule souscrite par le professionnel en exercice. Néanmoins, sachez que pour signer un contrat d’assurance professionnelle qui vous offre une couverture minimale, vous devez au moins prévoir 90 euros. C’est une somme qui vous permet en effet de bénéficier d’une Responsabilité Civile Professionnelle.

Coût de l’assurance professionnelle : quelques exemples précis

Le coût de l’assurance professionnelle varie selon le secteur d’activité et le statut d’entreprise. En réalité, chaque statut d’entreprise est lié à des garanties particulières à souscrire.

Lire également : Comment la comptabilité Peut-elle s'adapter à l'évolution des entreprises ?

Pour une profession libérale

Lorsque vous exercez une profession libérale, vous devez souscrire une assurance relative à votre activité, vos collaborateurs et votre emplacement. À cela s’ajoutent certaines garanties obligatoires. Pour cela, la prime d’assurance moyenne est comprise entre 90 et 500 euros par an.

Pour une entreprise individuelle

Dans le cas d’une entreprise individuelle, le secteur d’activité, votre chiffre d’affaires et certaines garanties sont pris en considération. De ce fait, vous aurez à payer des cotisations allant de 100 à 1000 euros par année.

Pour une profession agricole

En ce qui concerne l’assurance agricole, le coût de l’assurance repose sur la taille de l’exploitation. Ainsi, il s’élève à 2000 euros par an.

Pour un autoentrepreneur

Il va sans dire que l’autoentrepreneur est également concerné par l’assurance professionnelle. Bien que ses obligations fiscales et comptables soient allégées, il doit souscrire une assurance professionnelle. Généralement, le coût moyen est compris entre 100 et 1000 euros par année.

Néanmoins, ce tarif peut augmenter en fonction du secteur d’activité. Par exemple, c’est le cas avec l’autoentrepreneur en BTP qui doit souscrire en plus d’autres garanties, à une garantie décennale bâtiment (600 €/an). Cela dit, certaines assurances comme l’assurance professionnelle pour association ou l’assurance maternelle assistance sont à des tarifs particuliers.

Facteurs liés au coût de l’assurance professionnelle

assurance professionnelle

Le prix de l’assurance professionnelle repose sur plusieurs caractéristiques.

Ce que couvre l’assurance professionnelle

Notez qu’il est important de savoir ce que couvre une telle assurance. Dans la plupart des cas, vos cotisations sont faites pour couvrir une erreur, des imprudences, les employés et/ou sous-traitants.

De même, cette assurance couvre votre matériel professionnel, les animaux inscrits dans votre activité, et votre local. À cela s’ajoute une couverture de vos biens professionnels en cas de sinistres (incendie, dégâts d’eau, vol ou catastrophe naturelle).

Les critères qui influent sur le coût de l’assurance professionnelle

En dehors de ce que couvre une assurance professionnelle, de principaux éléments impactent son tarif. Il s’agit entre autres de la taille de votre entreprise, son chiffre d’affaires, et sa forme juridique. Le secteur d’activité est aussi compté. Retenez qu’un administrateur est moins exposé que celui qui exerce dans les travaux publics.

Vos biens ainsi que leur valeur influent aussi sur le tarif d’assurance. Il en est de même pour vos véhicules et leur état. Outre cela, les différentes garanties et leur expansion jouent également. Notez que plus ces garanties sont nombreuses, plus le tarif augmente.

Par ailleurs, le type de compagnie choisie peut faire diminuer ou augmenter aussi ce prix d’assurance. Mieux, vos antécédents en assurance sont aussi déterminants dans la prime à payer dans le cas d’espèce.

Personnes concernées par l’assurance professionnelle.

L’assurance professionnelle est nécessaire, mais pas obligatoire pour tous. Les personnes qui sont surtout concernées sont celles qui exercent des professions libérales et/ou réglementées. Dans ce lot, vous avez les comptables, les professionnels de la santé, agents d’assurance, les architectes, avocats, huissiers, artisans du BTP et agents immobiliers.

Partager :