Comment décrivez-vous vos compétences professionnelles, par exemple ?

82
Partager :

Beaucoup de gens pensent que monter un joli CV en y insérant ses capacités suffit pour impacter. Pourtant inclure un inventaire de ses compétences ne garantit pas du tout l’effet attendu chez le recruteur. En effet, en vous y prenant mal, vous pouvez lister vos points forts et réalisations sans pour autant être retenu. Afin de comprendre ce refus, posez-vous la question comment décrivez-vous vos compétences professionnelles ? Et découvrez ici la bonne méthode pour y parvenir.

À propos de la déclaration de capacités

Afin d’atteindre vos objectifs, une déclaration de vos aptitudes en bonne et due forme est indispensable.

A découvrir également : Conseils pour assurer la bonne gestion de son entreprise

En quoi consiste-t-elle ?

Pour bien présenter vos compétences aux employeurs, vous devez décrire brièvement votre apport à l’entreprise à travers de courtes déclarations. Pour ce faire, vous pouvez expliquer comment l’un de vos points forts vous a permis d’atteindre des résultats spécifiques. Ce type de présentation particulière s’appelle une déclaration de capacités et comporte deux principaux éléments : les « mots forts » et réussites.

Et rassurez-vous, en mettant en valeur vos compétences et expériences vous ne faites pas preuve de vantardise. Vous leur permettez simplement de savoir ce que vous pouvez clairement apporter en tant que collaborateur. Ces déclarations rendent plus dynamiques les entretiens, CV, lettres de remerciement et présentations.

A découvrir également : Pourquoi utiliser le carton pour réaliser ses emballages ?

Mots forts et réussites

Afin de bien souligner vos meilleurs atouts, servez-vous de « mots forts ». Ce sont des termes positifs ou expressions courtes permettant de vous décrire. Parmi eux, nous pouvons citer : esprit d’initiative, créatif, ingénieux, motivé, persévérant, productif, organisé, axé sur les résultats, disposé à apprendre…

Quant aux réussites à décrire, vous avez la possibilité d’inclure :

  • une difficulté rencontrée ;
  • les moyens employés pour la surmonter ; et
  • les résultats obtenus.

Surtout, restez honnête sur vos accomplissements et ne détaillez pas tout. Le mieux est d’être bref tout en disant assez pour inciter l’interlocuteur à vouloir en savoir plus.

Décrire les compétences liées aux missions du poste

Cette notion essentielle est en principe évidente, mais il est possible que la paresse ou la lassitude de postuler vous fasse l’oublier. Quoi qu’il en soit, vous devez toujours garder à l’esprit les missions du poste visé et y associer les compétences adéquates. Il est donc important d’ajuster votre parcours puis monter votre CV en vous demandant quelles sont les compétences professionnelles sollicitées ? Par la suite :

  • Si vous les possédez, alors employez des mots clés liés à l’offre d’emploi. Dans ces situations, faire preuve d’originalité n’est pas toujours une bonne solution. Aidez plutôt le recruteur à identifier facilement les points susceptibles de l’intéresser.
  • Si vous en êtes dépourvu, vous devez repérer d’autres compétences capables de remplacer celles requises ou aider à prendre en main le poste. En outre, identifiez vos autres expériences qui ont nécessité des compétences identiques ou similaires. Enfin, décrivez les aspects de votre personnalité ou vos qualités qui aideront à acquérir ces nouvelles compétences.

En bref, il vous faut comprendre vos interlocuteurs, leur environnement de travail et employer le vocabulaire et le style appropriés. Puis, établir un lien clair entre vos compétences, vos expériences, votre personnalité et les missions du poste désiré.

Savoir valoriser ses compétences professionnelles

Dites-vous bien que tous les conseils plus hauts seront inutiles si vous ne savez pas mettre en valeur vos compétences. C’est une véritable plus-value à laquelle vous devez vous exercer avant de postuler. Cela vous aidera non seulement cette fois-là, mais également toutes les autres fois nécessaires. Afin d’y arriver, demandez-vous :

  • Qu’avez-vous appris durant vos expériences précédentes ?
  • Qu’avez-vous pu en tirer de nouveau ?
  • Qu’est-ce qui vous rend particulièrement fier(e) ?
  • Avec quels exemples pouvez-vous mieux illustrer vos compétences professionnelles ?

Par exemple, vous pouvez avoir occupé un poste au même intitulé dans deux jobs pour des entreprises différentes. Vous devez éviter d’essayer de mettre en avant chacune de ces expériences. Cherchez plutôt à souligner les différents aspects des deux expériences en évitant la répétition.

Enfin, bien souvent les postulants considèrent certains critères comme des acquis évidents et ont donc tendance à les négliger. Pourtant, même si vous trouvez une compétence élémentaire, dites-vous que si elle est citée dans l’offre alors vous devriez aussi en parler. Et surtout, sachez optimiser la plus-value de vos expériences avec des exemples concrets ou des chiffres.

Partager :