Dark kitchen : la nouvelle tendance en matière de technologie de restauration

44
Partager :
Dark kitchen : la nouvelle tendance en matière de technologie de restauration

Depuis la fin des années 2000, le secteur de la restauration a été remodelé par le service de livraison de nourriture. La prolifération des applications de livraison a facilité les commandes de nourriture en ligne. Le développement fulgurant de restaurants a fait naître un tout nouveau modèle commercial de livraison et de vente à emporter, les « Dark kitchens ». Mais qu’est-ce exactement ?  

Qu’est-ce que la Dark kitchen ? 

Également connue sous le nom de Ghost kitchens ou Cloud kitchens, la Dark kitchen représente une unité de production hautement efficace sans vitrine, optimisée pour la livraison. Le terme sert à désigner les aliments préparés dans des locaux distincts pour la vente à emporter plutôt que dans un restaurant.

Lire également : Le seuil de rentabilité et le point mort

Elle procure de nombreux avantages pour différents propriétaires d’entreprise et types de restaurants. Les commandes sont passées en ligne, sans que le public ait à entrer dans les locaux.

« Obscure » d’accord, mais « règlementée » quand même

L’appellation « Dark kitchen » en français « cuisine obscure » est due au fait que les consommateurs ne savent pas souvent dans quelles conditions leur nourriture a été préparée. L’évolution croissante des entreprises alimentaires choisissant d’opérer dans des cuisines noires doit inciter les autorités à contrôler les normes sanitaires respectées dans les restaurants.

A découvrir également : Où placer la trésorerie de mon entreprise ?

Le bien-être de leur personnel ainsi que la sécurité et la qualité des aliments pourraient être constamment menacés. Les cuisines clandestines font de plus en plus leur apparition sur le marché, sans que le public prenne conscience de la situation. Il est donc crucial que ces entreprises trouvent un équilibre entre les coûts et la conformité pour résister à l’examen de plus en plus minutieux de leurs activités.

Partager :