Installer un miroir de circulation pour son entreprise

4
Partager :

Un miroir de circulation, appelé aussi miroir de sécurité ou miroir routier, est un dispositif permettant de sécuriser la circulation sur l’espace de stationnement de votre entreprise. Il permet, en effet, d’éviter les accidents entre les usagers de cet espace et de protéger les installations aux alentours. Mais il faut choisir un meilleur emplacement tout en considérant la loi avant d’implanter cet équipement.

Pourquoi mettre en place un miroir de circulation ?

Entrer et sortir d’un parking n’est pas évident pour tout le monde. D’ailleurs, même les conducteurs les plus habiles ne sont pas à l’abri des accidents, surtout si le stationnement en question est étroit et se situe près d’une intersection.

A lire en complément : C'est quoi le niveau CAP ?

L’installation d’un miroir de parking est une solution pour remédier à la situation. Appelé aussi miroir d’agglomération, ce dispositif offre une meilleure visibilité si le parking de l’entreprise manque à ce critère. Il est également pratique si le passage vers le stationnement est un carrefour dangereux.

En fait, il permet aux conducteurs de décider de l’action à engager grâce à la bonne visibilité qu’il offre. Autrement dit, il donne une indication si la voie est libre ou non. C’est une solution très pratique dans un angle mort, car c’est là que les risques sont plus élevés. Si une intersection est présente dans le parking ou la circulation dans l’enceinte de l’entreprise, un miroir de sécurité avec des ralentisseurs sont conseillés pour sécuriser le trafic.

A lire également : Comment faire un planning de cuisine ?

Un miroir routier peut également être placé dans un hangar pour servir de réflecteur.

Il existe plusieurs gammes de miroir de voirie, avec différents types de support et de matériaux sur Seton. Vous pouvez sélectionner ceux qui répondent au mieux à vos besoins sur ce site.

Les règlements relatifs à l’installation d’un miroir de circulation

L’installation et l’usage d’un miroir de circulation est réglementé. D’abord, il est autorisé uniquement si aucun travaux d’amélioration de la visibilité n’est faisable.

Comme le miroir peut se présenter sous plusieurs formes, il y a des détails à respecter pour rester dans la norme. Si vous choisissez un miroir rond, son fond doit être carré dont le côté doit faire 1,5 fois de son diamètre. Sinon, la forme peut être carrée ou rectangulaire pour les miroirs d’agglomération de ces formes-là. Mais les dimensions de la longueur des côtés restent inchangées : 1,5 fois celle du miroir. Le miroir doit être convex, avec un fond rayé noir et blanc s’il s’agit d’un miroir d’agglomération. Sinon, d’autres couleurs sont disponibles pour d’autres usages.

Sinon, l’installation de ce dispositif nécessite l’implantation d’un régime de priorité. Une indication “Stop” doit ainsi être mise en place du côté de l’angle où la visibilité est réduite. Et cette indication doit rester dans l’espace de l’entreprise. La distance entre les deux dispositifs ne doit pas dépasser les 15 m. Il faut également mentionner une limitation de vitesse à moins ou égale à 50 km/h du côté de la voie prioritaire. Enfin, un miroir de circulation est à fixer à plus de 2,30 m de hauteur.

Comment choisir un miroir de circulation ?

Le choix d’un miroir de sécurité dépend de l’usage prévu pour l’équipement.

Les miroirs d’inspection sont souvent conseillés pour les entreprises et les collectivités. Ce type de dispositif est aussi utilisé pour faciliter les contrôles de police et de nombreuses autres entités. Mais le choix dépend principalement de la visibilité recherchée.

Outre la forme convexe, le miroir peut aussi s’incliner sous la forme de demi-dôme. Mais il faut savoir que le nombre de directions que le miroir peut contrôler dépend de son degré de bombage. À 90°, elle offre une vue sur deux directions contre trois pour un miroir bombé à 180°.

Pour ce qui est de la couleur, elle peut être rouge et blanc, noir et jaune ou sans cadre tant qu’il ne s’agit pas d’un miroir d’agglomération.

Les options anti-givre et anti-buée sont fortement recommandées pour plus de sécurité.

Installation d’un miroir de circulation

En plus de la réglementation en hauteur, un miroir de circulation est à placer à un endroit bien stratégique afin qu’il puisse répondre correctement à ses fonctions. D’autre part, il faut aussi opter pour une fixation résistante pour garantir la durabilité du matériel.

Quelle que soit la forme du miroir, une inclinaison de 30° vers le bas est conseillée pour maximiser la visibilité.

Partager :