Quel document dois-je utiliser pour résilier une police d’assurance maladie ?

84
Partager :

Résilier une assurance maladie n’est pas des moindres choses. Vous n’êtes peut-être pas satisfait des services fournis par votre compagnie d’assurance ? Ou encore des évènements imprévus vous emmène à résilier votre assurance ? Vous avez la possibilité de résilier le contrat que vous avez engagé avec votre compagnie d’assurance. Cet article vous explique en quoi consiste ce type de rupture et ce à quoi doit sembler votre demande d’annulation. Vous n’y manquerez point la réponse à votre question.

Que dire sur la résiliation de contrat ?

Résilier un contrat, c’est le rompre ou encore le stopper. Résilier un contrat d’assurance maladie, c’est mettre fin aux souscriptions de différente sorte avec votre compagnie. Vous avez besoin de changer votre caisse d’assurance maladie ou encore vous désirez vous affilier à une nouvelle caisse, alors il vous faut résilier votre contrat avec l’ancienne. C’est-à-dire, le rompre ou le mettre à terme. Cette rupture peut être décidée de communs accords ou par l’une des parties qui est généralement l’assureur. Pour résilier un contrat d’assurance maladie, il est préférable que vous le fassiez à l’échéance annuelle. Vous pouvez le faire en Novembre ou un an après, jour pour jour, à compter de sa signature. Dans le cas d’un motif légitime, vous pouvez toutefois stopper votre contrat d’assurance maladie. Le préavis avant toute résiliation d’une assurance maladie est de 2 mois. Lorsque vous voulez effectuer votre résiliation avant un an de contrat, vos démarches doivent être effectuées dans les trois mois suivant le changement du cours de la situation.

A lire en complément : Guidez votre client dans son choix de parasol

Quand est-ce qu’un motif est légitime pour résilier un contrat ?

En toute circonstance, un motif légitime de résilience d’assurance maladie est un évènement inopportun. C’est peut-être une raison personnelle comme le changement de résidence, le changement de votre conjoint ou encore des affectations professionnelles. Dans un autre cas, cela pourrait être lié à l’assurance maladie que vous avez choisie. Dans ce cas, il est généralement question de diminution du risque de la compagnie ou augmentation des tarifs de paiement. Alors vos arguments sont convaincants et vos discussions sont pour la plupart respecté par la loi et les assureurs.

Quel document fournir à votre compagnie pour résilier votre assurance maladie ?

Pour résilier votre assurance maladie en invoquant l’un des motifs légitimes cités plus haut, vous devez essentiellement fournir un justificatif d’assurance maladie dans votre dossier. Mais les résiliations générales sont souvent faites avec une lettre de résiliation en recommandé avec accusé de réception. Votre modèle de lettre peut être personnalisé ou non. Vous pouvez également expédier votre lettre depuis chez vous pour être pris en charge par la poste ou encore via une adresse e-mail. Notez que votre lettre doit parvenir à l’assureur deux mois avant la date d’échéance de votre contrat.

A lire aussi : Isacompta gestion comptable : prix, fonctionnalités, utilisation

Que doit contenir votre lettre de résiliation pour assurance maladie ?

Votre lettre de résiliation doit contenir au préalable vos identifiants personnels : nom et prénom, numéro de téléphone, adresse email ou autre. Vous devez également y notifier votre code postal et votre ville de résidence. En marge droite, vous aurez à référencer obligatoirement les données personnelles du destinataire de votre courrier. Ici, il n’est rien d’autre que votre compagnie d’assurance. C’est-à-dire donner son nom ou son enseigne, l’adresse et le code postal de la compagnie en plus de la ville. Ensuite, des points essentiels comme l’objet de votre lettre ainsi que votre signature et votre nom au bas de la lettre doivent être également ajoutés. Toutefois, vous ne devez pas oublier de préciser dans le contenu de votre lettre le délai de résiliation qu’on doit vous appliquer. C’est un facteur qui diffère selon chaque assureur et selon ces contrats. Néanmoins, un délai est fixé par la loi pour les compagnies d’assurances. Aussi, vous devez ajouter à votre lettre les raisons de votre résiliation. Pour les motifs légitimes, c’est le justificatif qui s’en charge. Vous pouvez également invoquer d’autres cas de résiliations. Enfin, le numéro de l’article du code des assurances que vous avez utilisées dit être également inclus dans votre lettre. C’est également un justificatif nécessaire pour votre résiliation.

Partager :